12h in the streets of Brussels

Il a ceux qui détestent ou encore qui ont peur de voyager seuls et il y a aussi ceux qui de temps en temps, préfère y aller en solo. Cela fait des mois que le billet était déjà pris pour Bruxelles mais j’avoue que je n’avais rien spécialement planifié pour cette demie journée.

Si vous êtes comme moi ; difficile au réveil le matin, on va éviter de prendre les billets avec un départ à 07h25 🙈 Réveil réglé pour 06h45 et pourtant, j’ai réitéré la partie où la nana dévale les escaliers à toute vitesse et qui court dans la rue pour rattraper son uber.. Du coup, pas de petit déjeuner et passport oublié..

Comme le 15 août est aussi férié en Belgique et c’est aussi la période des vacances, vous pouvez vous en douter.. la plupart des commerces et des restaurants étaient fermés. Je n’ai pas tout fait car j’ai préféré me balader et de me perdre dans les rues au lieu de prendre le métro. (Oui, j’ai un petit problème d’orientation)

OÙ J’AI MANGÉ ?

Askum Coffee Shop

Un classique pour débuter la journée – le cappuccino ☕ et un croissant au chocolat. Un endroit sympa pour s’y poser. Par contre, ils utilisent le lait de soja donc si vous êtes pas fan, à faire attention.

Cappucino avec du lait de soja et pain au chocolat

Bia Mara

Un concept original et économique dans le centre de Bruxelles à proximité de la Place Brouckere. La cuisine se rapproche fortement du fameux “fish & chips” anglais.

IMG_6080
L’endroit est assez petit, il faut donc mieux arriver tôt si vous désirez manger au Bia Mara. Ils proposent également du poulet pour ceux qui ne sont pas amateurs de poisson.

Lemon and basil infused tempura of sea bream with garlic truffle sauce

OÙ JE ME SUIS PROMENÉE ?

Grand-Place

Cette place pavée est la plus ancienne place de marché de Bruxelles. Considérée comme l’une des plus belles places du monde, la Grand-Place est inscrite depuis 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Grand Place City Hall

Comic museum

Oui ! Les bandes dessinés ont fait parti de mon enfance et je redeviens gamine dès que je vois mes personnages préférés ! Cliquez ICI pour plus de photos.

Le parcours BD

Une façon de visiter la ville autrement.. Je n’ai pas tout fait, mais j’en ai trouvé quelques uns dans les rues de Bruxelles.

 

Flowertime 2017 🌼🌻🌺💐🏵

Flowertime est un événement prestigieux de l’art floral organisé dans l’Hôtel de Ville et sur la Grand-Place de Bruxelles. Une exposition que je n’avais absolument pas planifier d’y aller. En me promenant dans les galeries, j’ai vu les bannières et j’en ai profité pour y aller. Je vous glisse quelques photos sur cet article mais vous pouvez cliquer ICI pour voir d’avantage de photos.

Mont des Arts

Le jardin du Mont des Arts ouvre un large panorama vers la Grand Place et le centre historique de Bruxelles. Le jardin est structuré en deux parties. Le jardin principal est composé d’une zone verte, de compartiments végétaux, de petits bassins circulaires et d’une fontaine monumentale. Le jardin secondaire contient un bassin avec des fontaines ludiques, associé à une plaine de jeux pour les plus petits.

IMG_6001

Parc du Cinquantenaire / Parc Léopold

De très beaux parc et j’avoue que j’ai été agréablement surprise par le parc du Cinquantenaire. Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit très beau.

Autoworld

Si vous me connaissez bien, voire très très bien, vous savez que j’adore les vieilles voitures. Je n’ai aucune idée d’où vient ce petit plaisir et je me suis fait plaisir à l’exposition Autoworld. Cette exposition accueille aussi l’événement pour les 70 ans de Ferrari. Donc, si vous êtes de passage et si vous adorez les voitures, un petit détour est obligatoire ! Pour voir plus de photos, cliquez ICI.

Voilà comment j’ai passé mes 12 heures à Bruxelles. Je n’ai pas tout pris en photos mais pour ma part, j’ai adoré flâner dans les rues. Si vous avez d’autres bonnes adresses, laissez moi un petit mot !

What I’ve learnt by living a year in Paris

Coucou mes wanderers,

Cela fait aujourd’hui 1 an que je suis à Paris et je fais mon petit bilan de ma vie parisienne. Changement d’environnement drastique avec une nouvelle vie et j’avoue que je l’appréhendais beaucoup. Et pourtant, cette belle année à Paris m’a fait beaucoup de bien et j’ai découvert petit à petit cette vie parisienne.

Voici les quelques points retenus  :

  • Les premiers mois seront les plus difficiles

Recherche de logement avec les longues files d’attente pour visiter un appartement, ou encore, prendre le courage à deux mains pour monter les 6 étages sans ascenseur (la pire situation, surtout quand on se retrouve avec les bras remplis de courses) et être prête moralement à vivre dans un espace plus petit, surtout quand on a l’habitude des grands espaces. Une fois, ce cap passé, on peut commencer à respirer.

  • « Less is more »

La règle de base.. On oublie les heures devant le miroir pour se maquiller. On maîtrise rapidement l’art de se mettre du mascara et du rouge à lèvres dans le métro sans en mettre partout. Queue de cheval ou chignons mal-faits deviendront un moyen plus sexy de porter les cheveux. Baskets ou talons ? On se retrouve rapidement à préférer les baskets !

  • Bonjour Madame / Monsieur

Il est impératif de dire « Bonjour » chaque fois que vous entrez dans un magasin ou un restaurant et « Merci » à votre départ.

  • La ponctualité deviendra un défaut

Parce qu’ils ne sont pas connus pour être ponctuels. On oublie nos habitudes d’arriver 5-10 en avance (sauf pour un entretien). On privilégiera par contre un retard entre 5 à 30 minutes avec toujours les mêmes excuses : problèmes de métro.

  • De la cardio on en ferra

On réalise soudainement que Paris n’est pas si grand que ça. Rien de mieux pour découvrir la ville et ses petits secrets en faisant de la marche ou du vélib. Pas besoin d’une inscription à la salle de sport car les escaliers de métro seront aussi d’une grande aide. Les moins sportifs prendront l’escalateur et les plus pressés monteront les marches en même temps. Point positif : on se fait de belles jambes !

  • No smile please 🚫 !

La mauvaise odeur dans les métros… de quoi nous faire perdre le sourire. Cet air « constipé » qu’ont tous les parisiens dans le métro fera parti du quotidien. Sans s’en rendre compte, on l’adoptera aussi.

  • Alcoolique tu deviendras ! 🍸🍷🍺

Afterwork ou encore les apéros au bord de seine en été sont les plus incontournables de la vie parisienne. On oublie nos habitudes alimentaires pour se retrouver avec des planches de charcuteries ou de fromages et faire la tournée des bistrots ou des caves à vins.

  • Ah, ma petite bourse…

Croyez-moi ou non, mais la vie à Paris est chère, sauf si vous êtes optimiste. On préféra prendre le café chez soi car le rapport qualité prix par rapport à la taille des gobelets de café fait peur. C’est là qu’on voit que les courses deviennent chères et on achète les plus importants.

  • Une petite pièce ou une cigarette ?

On cache sa boîte de cigarette si on ne veut pas se faire taxer une cigarette ou se faire demander une petite pièce dans le métro toutes les 5 minutes. Au début, on donne gentiment mais quand on fait le compte à la fin de la journée, on se dit que la prochaine fois, on ne se fera pas avoir.

  • Les parisiens ne sont pas si spéciaux que ça

Chacun a ses notions romantiques sur les parisiens. Je peux comprendre que certaines craquent pour le look métrosexuel mais ils n’ont rien de si spécial que ça. Certains seront certes adorables et d’autres vous balanceront des lignes stupides et ne veulent qu’une chose (soupir)..

Malgré tout, Paris reste Paris. Ces petits détails font le charme de cette ville.

Thank you for everything

Toute relation sentimentale nous fait prendre un risque de perdre un ami et pourtant, on en sort avec des leçons de vie.

Une rupture n’est pas toujours facile à faire face. Vous savez que quelqu’un est complètement dingue de vous mais vous ne parvenez jamais à un niveau d’intimité dans votre relation pour qu’il dure.

Vous savez que l’amour ❤ dans lequel vous vous retrouvez va briser votre cœur 💔 parce que vous perdez votre meilleur ami. Parfois, votre meilleur ami est celui qui est amoureux de vous, et choisir de dire que le cliché préféré de tous les temps « Je t’aime, mais je ne suis pas amoureux de toi », va changer cette amitié qui date d’autrefois.

La simple vérité est que tout le monde ne peut pas se séparer et rester amis. En fait, la plupart ne peuvent pas, et je crois que c’est pourquoi nous perdons nos meilleurs amis.

Le début d’une rupture n’est jamais facile et avec le temps, il y a des choses qu’on aurait aimé souhaité dire ou souhaité qu’il se passe autrement.

  • J’aimerais pouvoir vous dire combien cela était difficile pour moi.

Laisser aller était dur, mais à la fin, je me suis rendue compte que c’était ce qu’il fallait faire. J’ai beaucoup appris sur moi-même. L’oubli fût difficile, mais pour moi, cela en valait la peine. Je ne dirais pas que je suis devenue une personne complètement différente mais j’ai appris à être heureuse en étant seule et à être plus indépendante.

  • Il m’arrive de prendre de vos nouvelles.

Surprenant mais oui, il m’arrive de demander de vos nouvelles lors des conversations avec nos amis communs. Je n’aurai pas forcément envie de vous parler mais ça fait toujours plaisir de savoir que vous allez bien.

  • Je suis désolée..

D’avoir fait l’enfant gâtée à certains moments ou de laisser mon orgueil prendre le dessus. Oui, j’accepte le fait que je peux être insupportable des fois, voire pénible.. Merci d’avoir fait avec..

  • Merci pour tout

Parce qu’il n’y a pas eu que des moments difficiles mais aussi des jours meilleurs. Des moments de partage, de rire pendant tout ce temps.

  • Un au revoir et pas un adieu

J’aurai souhaité un au revoir, avec les yeux en larmes et se dire « tu vas me manquer mais fais ta petite route.. Je te souhaite le meilleur. »

PORLWI BY LIGHT 2015

STREET ART | STREET LIGHT | STREET MUSIC | STREET FOOD

Une rétrospective sur la première édition du festival que j’ai eu l’occasion de voir. Un festival qui regroupe la street art, jeu de lumière et la street food.

Il s’en est passé des choses exceptionnelles dans les rues de Port-Louis lors de ce festival. Les artistes locaux nous ont réinterprété de leur manière les façades et les murs de la capitale avec des impressions numériques, fresques géantes, et des graffitis saisissants.

Les festivaliers ont pris possession des rues de la capitale pour découvrir les avenues, les immeubles et les lieux insolites de lumière avec des installations et des créations ingénieuses.

Jardin de la Compagnie

La Cité a vibré avec les performances inédites qui ont révélé son extraordinaire diversité culturelle et mis en lumière un patrimoine insoupçonné.

La street food mauricienne à ciel ouvert, on découvre et on mélange nos cultures au gré des épices. Des plats savoureux revisités que l’on déguste les yeux ouverts, pour ne pas rien manquer à ce festival!

12311222_10153808568549846_5061327021010599523_n

Cette année, le festival se tiendra du 29 novembre – 3 décembre 2017 et abordera une autre thématique : Porlwi by Nature. Si vous serez de passage pendant cette période, je vous invite à le découvrir

The girl is back in town !

Elle a fait un petit passage express à Paris, le temps d’un weekend et je suis ravie d’avoir pu la rencontrer.
Elle, c’est un petit bout de femme dont l’amitié qui date du lycée et des cours particuliers en dessin.

On ne se voit pas souvent et pourtant, à chaque rencontre, on prend un moment pour se poser et à se raconter les histoires d’une vie, de notre avenir, et des souvenirs.

On a mangé où ? Chez Hang-a-ri !

Ce restaurant coréen situé à la rue de Louvois dans le 2e arrondissement, est l’un de ses préférés. Impossible qu’elle ne le fasse pas quand elle vient sur Paris. Les serveurs sont très sympathiques et on y mange bien.

Meet Maddie, the French bulldog 🐶 !

Coucou mes petits voyageurs,

Aujourd’hui, je vous présente Maddie, un bulldogue français ! J’ai eu l’occasion ce weekend de la voir pour la première fois. Elle est encore un chiot (9 mois) et il semblerait qu’elle soit petite en taille contrairement aux autres de la même portée !

C’est ma première rencontre avec un bulldogue français. Je craque pour ce chiot adorable et j’avoue que je ne suis pas la seule à être sous le charme !

Et vous ? Quels sont les chiens qui vous font craquer ?

Elsa

You do not have to be perfect. You come first.

Starting this Monday with a positive note…

It took me years to love my imperfections and starting to let go of this obsession of being a perfectionist for everything. When I was younger, I used to be that chubby girl that would get remarks because she played too long in the scorching sun and got tanned easily. Things got slightly worst over the years with high school. I remember being boyish and always having comments of being single while my friends were actively dating. Unlike some of my friends, I would prefer wasting time in sports activities rather than dating with guys. There have been a few times when I tried to make an effort of dating guys but I was just NOT interested.

Physically, I never had the slim shape that most of my friends had but it never really disturbed me unless my father would see that I put on some weight and he would take us for a jog every Sunday morning (Yay for him for keeping an eye on me! ).

Over the past few years, things have evolved or I shall say, I am more mature now (I hate this word by the way. It makes me feel old !). If being into fitness has helped me to build up confidence, not doing it anymore has allowed me to enjoy special times with my friends. I stopped going to the gym ever since I came to Paris. I used to hate it if but now whenever I’m down or I have one of my friends who is pessimistic, I just remember those few lines :

  • Beauty lies in the eyes of the beholder. What you hate about yourself, someone else might love it.
  • No one has to be perfect. Life would be too dull.
  • Learn to accept and love yourself before.
  • There is no use in envying someone else, it might as well not suit you or your personality.
  • Be yourself, it works great most of the time.
  • Never underestimate yourself. Find your weaknesses and work on them.
  • Remember, if someone wants you, they will find time for you.
  • If the one that tells you to start losing weight is starving himself/herself to be thin and not healthy, just remember to eat healthy.