Throw me to the wolves…

Throw me to the wolves and i’ll return leading the pack

A famous unknown quote to start this long article today. A  bit too arrogant would say some of my friends… « Not surprising coming from you », others would say

A few months ago, I had a boy stopping me during my jogging and asking me if I was a feminist. Quite surprised by the question, I replied negatively and continued my jogging.. (yes, now feminists start shouting and my friends can start laughing)

Thing is, I do not even know why I replied negatively at that time. Maybe I was caught by surprised and my instant reaction was a complete “NO” and all I wanted was to do my jogging.

Yet, this question made me to think about the topic again.

What is feminism ? How do you define it ? To what extent do you consideryourself to be a feminist ?

“I myself have never been able to find out precisely what feminism is: i only know that people call me a feminist whenever i express sentiments that differentiate me from a doormat.”

I did some reading and observed people around me but mostly started to think about my attitude in everyday life. I’m going to skip the whole explanation about what is feminism. I have come across some quotes and somehow, I could relate myself to them.

“I hate men who are afraid of women’s strength.”

“I am too intelligent, too demanding, and too resourceful for anyone to be able to take charge of me entirely. No one knows me or loves me completely. I have only myself”

“The thing women have yet to learn is nobody gives you power. You just take it. ”

“It’s not my responsibility to be beautiful. I’m not alive for that purpose. My existence is not about how desirable you find me.”

The last quote reflects the reality of my culture and most probably other readers will also understand the situation.

“We teach girls to shrink themselves, to make themselves smaller. We say to girls, you can have ambition, but not too much. You should aim to be successful, but not too successful. Otherwise, you would threaten the man. Because I am female, I am expected to aspire to marriage. I am expected to make my life choices always keeping in mind that marriage is the most important. Now marriage can be a source of joy and love and mutual support but why do we teach girls to aspire to marriage and we don’t teach boys the same? We raise girls to see each other as competitors not for jobs or accomplishments, which I think can be a good thing, but for the attention of men. We teach girls that they cannot be sexual beings in the way that boys are.”

I come from a tropical island where a lot of foreign investors come to outsource their business. We pride ourselves as being a melting pot community but truly speaking, the culture is very different.

Social pressure arises when you get past the 18 years old. Before that, you get the usual peer pressure if you are not dating someone during high school. At the age of 25, if you still have not found someone, then it becomes worrying for the family because they will have a daughter that is still not married (not the same issue for boys though)… When you reach 30 years old, the nightmare starts with the usual family gatherings and aunties trying to find you the perfect match (they do the matching instead of using Tinder).

My brother and I have only 1 year age difference and yet, the little man has never encountered the same uncomfortable situations that I did encounter.

Sometimes, the most unexpected reflection comes from people you love the most. Once, I was asked the reason why I was stillsingle while I had a stable life and job.

For me, I wanted to succeed in my career and at that time, with my working hours, it was very difficult to meet new people. I got the most unexpected reflection to my answer which left me speechless for a few minutes. I quote :

you won’t be young and beautiful all your life…

and this was said by my grandmother in the most casual way… Yes, I was speechless but could I blame her ? She was taught since her tender age to aspire for marriage and everything would be much easier afterwards but why did she not ask my brother the same question ? Why are boys not taught to aspire for marriage ?

I got told once that I think like a man… The question is “How does a man think ?” I have my own opinions, I set my own rules and goals. One day, my mother told me the following words which became my motto in everyday life :

Never let a man tell you how you should live your life, what you should do or even what you should wear. Study and work hard so that if he leaves you, you know that you do not need a man to survive on your own.

So,.. Am I a feminist ? Yes, I am..


What I have learnt with more than a decade of friendship

When we start being friends with someone, we do not really know how long it will last or if it will turn out to be really bad and not talking with each other.

Small thoughts for all my friends that I have known since primary and high school and as surprising as it can be, we have more than a decade of friendship !

There are these girls that I’ve known for years.. 21 years and 14 years to be accurate.

Then, there are these boys that I’ve known for more than a decade. More than a decade of friendship and we don’t know how we manage to handle it till now. I’ve read this somewhere :

 « if a friendship lasts longer than 7 years, psychologists say it will last a lifetime »

Are there really rules for friendship to last longer than 7 years ? Well, I do not have the answer to this but here’s what I’vI have learnt from those years :

  1. Don’t start a friendship because you need something
    Say NO to friends with benefits (I’m not talking about sex here) ! I have come across people that starts to create a bond just to get something out of it. That’s not friendship !
  2. Accept your differences and do NOT be jealous
    I was never good in Maths, she has pretty eyes and she is very pretty, kind and always with good grades ! He is good in Maths, good looking and he is still a joker ! You cannot have it all ! They will always be better at something than you.
  3. Learn than you do not always have to be together.
    Not all things have to be done together. Let space to breathe. You will have more things to talk about after ! Send a message from time to time, a video call on Skype ! That’s how we keep up together !
  4. Learn to share your friend.
    He or she does not have only you as a friend. There are other people too ! Accept that sometimes, you will definitely NOT be the center of attention.
  5. Accept to LOSE or to make concessions sometimes
    You cannot always be right and always have everybody doing what you want to. They might not want to eat the same type of food as you would want to have for lunch. Learn to let go and not force yourself on people.
  6. They have a life too ! They will NOT always be there !
    We will part in different directions ! Different time zones that will make it more difficult to catch up and talk « like we used to » ! But, this is not the reason why friendship should stop! Remember, they are your friends, NOT your boyfriend or your companion. Traveling to the same city for holidays ? Well, drop a few words before and let’s manage to meet !
  7. Do NOT fake it, do NOT lie to them
    I hate it when people lie to me and I think that it would be the same for them too. Don’t fake youself and don’t lie to them. If you do not like something, well tell them in a proper manner !

There are so many things to tell about it but here’s a few to begin with already !

To all of you,

THANK YOU 👏🙏 for all these years and many more to come !

Until we meet again, I wish you enough ! 😗😗



Smells like Autumn 🍁🍃🍂

Le mois de septembre annonce bientôt la fin de l’été et ça me rend triste ! Les vacances sont finies et on reprend petit à petit le train train quotidien.

Pour ma part, je termine mon stage dans quelques jours et je vais en profiter pour me reposer un peu. Cet été, il n’a pas fait très beau à Paris mais n’empêche, on a pu profiter des endroits sympas pour prendre l’apéro avec des amis et regarder des beaux couchés de soleil.

Le mois de septembre qui annonce du renouveau pour moi (j’espère!). Ces dernières années, j’ai mis beaucoup de choses de côté pour me dédier au travail et j’aimerai pouvoir prendre du recul et me poser.

Je ne pratique plus la couture – manque de place et d’équipements. Je me vois mal acheté une machine à coudre et la laisser dormir dans un coin. Je ne bouquine plus car je passe la plupart de mon temps sur les réseaux sociaux et pourtant, il fût un temps où je dévorais les livres sans compter. Je ne cuisine plus comme avant alors que j’adore cuisiner.

J’ai compris que je devenais dépendante de la technologie et des réseaux sociaux. Pour ceux et celles qui me suivent sur Instagram, vous avez pu constater que j’ai archivé toutes les anciennes photos et que je publie moins de photos. Plus de photos de nourriture mais uniquement des photos de paysages lors de mes promenades.

J’ai supprimé Facebook de mon portable et gardé uniquement le Messenger même si je suis tentée de le supprimer aussi. J’aimerai quand même reprendre la lecture, lâcher mon téléphone, passer un maximum de temps dehors pour prendre le soleil, profiter, être dans l’instant. Réfléchir un peu moins… Être un peu plus.


What I’ve learnt by living a year in Paris

Coucou mes wanderers,

Cela fait aujourd’hui 1 an que je suis à Paris et je fais mon petit bilan de ma vie parisienne. Changement d’environnement drastique avec une nouvelle vie et j’avoue que je l’appréhendais beaucoup. Et pourtant, cette belle année à Paris m’a fait beaucoup de bien et j’ai découvert petit à petit cette vie parisienne.

Voici les quelques points retenus  :

  • Les premiers mois seront les plus difficiles

Recherche de logement avec les longues files d’attente pour visiter un appartement, ou encore, prendre le courage à deux mains pour monter les 6 étages sans ascenseur (la pire situation, surtout quand on se retrouve avec les bras remplis de courses) et être prête moralement à vivre dans un espace plus petit, surtout quand on a l’habitude des grands espaces. Une fois, ce cap passé, on peut commencer à respirer.

  • « Less is more »

La règle de base.. On oublie les heures devant le miroir pour se maquiller. On maîtrise rapidement l’art de se mettre du mascara et du rouge à lèvres dans le métro sans en mettre partout. Queue de cheval ou chignons mal-faits deviendront un moyen plus sexy de porter les cheveux. Baskets ou talons ? On se retrouve rapidement à préférer les baskets !

  • Bonjour Madame / Monsieur

Il est impératif de dire « Bonjour » chaque fois que vous entrez dans un magasin ou un restaurant et « Merci » à votre départ.

  • La ponctualité deviendra un défaut

Parce qu’ils ne sont pas connus pour être ponctuels. On oublie nos habitudes d’arriver 5-10 en avance (sauf pour un entretien). On privilégiera par contre un retard entre 5 à 30 minutes avec toujours les mêmes excuses : problèmes de métro.

  • De la cardio on en ferra

On réalise soudainement que Paris n’est pas si grand que ça. Rien de mieux pour découvrir la ville et ses petits secrets en faisant de la marche ou du vélib. Pas besoin d’une inscription à la salle de sport car les escaliers de métro seront aussi d’une grande aide. Les moins sportifs prendront l’escalateur et les plus pressés monteront les marches en même temps. Point positif : on se fait de belles jambes !

  • No smile please 🚫 !

La mauvaise odeur dans les métros… de quoi nous faire perdre le sourire. Cet air « constipé » qu’ont tous les parisiens dans le métro fera parti du quotidien. Sans s’en rendre compte, on l’adoptera aussi.

  • Alcoolique tu deviendras ! 🍸🍷🍺

Afterwork ou encore les apéros au bord de seine en été sont les plus incontournables de la vie parisienne. On oublie nos habitudes alimentaires pour se retrouver avec des planches de charcuteries ou de fromages et faire la tournée des bistrots ou des caves à vins.

  • Ah, ma petite bourse…

Croyez-moi ou non, mais la vie à Paris est chère, sauf si vous êtes optimiste. On préféra prendre le café chez soi car le rapport qualité prix par rapport à la taille des gobelets de café fait peur. C’est là qu’on voit que les courses deviennent chères et on achète les plus importants.

  • Une petite pièce ou une cigarette ?

On cache sa boîte de cigarette si on ne veut pas se faire taxer une cigarette ou se faire demander une petite pièce dans le métro toutes les 5 minutes. Au début, on donne gentiment mais quand on fait le compte à la fin de la journée, on se dit que la prochaine fois, on ne se fera pas avoir.

  • Les parisiens ne sont pas si spéciaux que ça

Chacun a ses notions romantiques sur les parisiens. Je peux comprendre que certaines craquent pour le look métrosexuel mais ils n’ont rien de si spécial que ça. Certains seront certes adorables et d’autres vous balanceront des lignes stupides et ne veulent qu’une chose (soupir)..

Malgré tout, Paris reste Paris. Ces petits détails font le charme de cette ville.

Thank you for everything

Toute relation sentimentale nous fait prendre un risque de perdre un ami et pourtant, on en sort avec des leçons de vie.

Une rupture n’est pas toujours facile à faire face. Vous savez que quelqu’un est complètement dingue de vous mais vous ne parvenez jamais à un niveau d’intimité dans votre relation pour qu’il dure.

Vous savez que l’amour ❤ dans lequel vous vous retrouvez va briser votre cœur 💔 parce que vous perdez votre meilleur ami. Parfois, votre meilleur ami est celui qui est amoureux de vous, et choisir de dire que le cliché préféré de tous les temps « Je t’aime, mais je ne suis pas amoureux de toi », va changer cette amitié qui date d’autrefois.

La simple vérité est que tout le monde ne peut pas se séparer et rester amis. En fait, la plupart ne peuvent pas, et je crois que c’est pourquoi nous perdons nos meilleurs amis.

Le début d’une rupture n’est jamais facile et avec le temps, il y a des choses qu’on aurait aimé souhaité dire ou souhaité qu’il se passe autrement.

  • J’aimerais pouvoir vous dire combien cela était difficile pour moi.

Laisser aller était dur, mais à la fin, je me suis rendue compte que c’était ce qu’il fallait faire. J’ai beaucoup appris sur moi-même. L’oubli fût difficile, mais pour moi, cela en valait la peine. Je ne dirais pas que je suis devenue une personne complètement différente mais j’ai appris à être heureuse en étant seule et à être plus indépendante.

  • Il m’arrive de prendre de vos nouvelles.

Surprenant mais oui, il m’arrive de demander de vos nouvelles lors des conversations avec nos amis communs. Je n’aurai pas forcément envie de vous parler mais ça fait toujours plaisir de savoir que vous allez bien.

  • Je suis désolée..

D’avoir fait l’enfant gâtée à certains moments ou de laisser mon orgueil prendre le dessus. Oui, j’accepte le fait que je peux être insupportable des fois, voire pénible.. Merci d’avoir fait avec..

  • Merci pour tout

Parce qu’il n’y a pas eu que des moments difficiles mais aussi des jours meilleurs. Des moments de partage, de rire pendant tout ce temps.

  • Un au revoir et pas un adieu

J’aurai souhaité un au revoir, avec les yeux en larmes et se dire « tu vas me manquer mais fais ta petite route.. Je te souhaite le meilleur. »

The girl is back in town !

Elle a fait un petit passage express à Paris, le temps d’un weekend et je suis ravie d’avoir pu la rencontrer.
Elle, c’est un petit bout de femme dont l’amitié qui date du lycée et des cours particuliers en dessin.

On ne se voit pas souvent et pourtant, à chaque rencontre, on prend un moment pour se poser et à se raconter les histoires d’une vie, de notre avenir, et des souvenirs.

On a mangé où ? Chez Hang-a-ri !

Ce restaurant coréen situé à la rue de Louvois dans le 2e arrondissement, est l’un de ses préférés. Impossible qu’elle ne le fasse pas quand elle vient sur Paris. Les serveurs sont très sympathiques et on y mange bien.

Meet Maddie, the French bulldog 🐶 !

Coucou mes petits voyageurs,

Aujourd’hui, je vous présente Maddie, un bulldogue français ! J’ai eu l’occasion ce weekend de la voir pour la première fois. Elle est encore un chiot (9 mois) et il semblerait qu’elle soit petite en taille contrairement aux autres de la même portée !

C’est ma première rencontre avec un bulldogue français. Je craque pour ce chiot adorable et j’avoue que je ne suis pas la seule à être sous le charme !

Et vous ? Quels sont les chiens qui vous font craquer ?